Le « logement abordable » (2017)

Pour la première année de réalisation de la nouvelle approche stratégique, le thème prioritaire a été choisi sur base d’une enquête auprès des partenaires de la CIPU. L’objectif étant de définir un thème qui est d’actualité pour la politique urbaine du pays et au niveau européen, d’intérêt pour tous les partenaires de la CIPU et qui a un lien renforcé avec la pratique du développement urbain.

Sur base des discussions avec les partenaires, ainsi que sur base du débat public actuel, le thème du « logement abordable » a été choisi. Celui-ci se retrouve :

  • au niveau européen : notamment dans le cadre de l’EU Urban Agenda, du Pacte d’Amsterdam (partnership on affordable housing) et du programme URBACT ;
  • au niveau national : refonte du Programme Directeur de l’Aménagement du Territoire, Plan Directeur Sectoriel « Logement », discussions autour du discours sur l’état de la nation en avril 2017, ...
  • au niveau communal : refonte des Plans d’Aménagement Généraux (PAG), projets d’envergure communaux (p.ex. projet « Neischmelz », projet « Wunne mat der Wooltz », projet « Esch-Schifflange », Baulückenprogramme, ...), ...

Le thème se prête bien pour promouvoir un échange entre des acteurs locaux et des acteurs européens, la promotion de projets locaux envers les réseaux européens et le transfert de bonnes pratiques au Luxembourg. Vu qu’il s’agit d’un complexe thématique très vaste, il a été décidé de prioriser les aspects suivants :

  • définition : Comment peut-on circonscrire le sujet du « logement abordable » dans un contexte urbanistique ?
  • aspects quantitatifs: Comment mettre à disposition plus de logements abordables en moins de temps ?
  • orientation pratique : Quels sont les instruments à disposition des communes pour favoriser la création de logements abordables ? Quels sont les principaux défis dans le cadre de leur implémentation ?
  • innovations : Quels concepts ou modèles innovateurs existent déjà dans le domaine du logement abordable – au Luxembourg et ailleurs? Comment peut-on favoriser leur réalisation dans les communes luxembourgeoises ?

La problématique du logement au Luxembourg a été discutée lors de multiples conférences entre les différents acteurs du secteur, les discussions doivent donc surtout se focaliser sur les aspects techniques des instruments à disposition des villes luxembourgeoises afin de promouvoir la création de logements abordables. L’objectif étant de ne pas s’arrêter à des constats, mais de travailler ensemble sur des instruments et pratiques afin d’endiguer le problème au niveau des villes.

En accord avec l’approche stratégique, le thème est à accentuer au cours du programme de la CIPU en 2017. Par la suite, et à titre indicatif, sont repris les trois principaux domaines à reprendre lors de la première discussion du sujet – avec quelques exemples et idées issus de l’enquête auprès des partenaires de la CIPU :

  • mobilisation du foncier : nouveaux Plans d’Aménagement Général (PAG) des communes, contrat d’aménagement (Baulandvertrag), Baulückenprogramme, remembrement urbain, reconversion de friches, densification des quartiers existants, utilisation du droit de préemption, ...
  • développement de terrains : Plans d’Aménagement Particuliers « nouveaux quartiers » (PAP NQ), conventions relatives aux PAP NQ, approche stratégique envers des grands projets d’urbanisation publics et privés, sociétés de développement publiques, participations de l’Etat dans le cadre de projets d’urbanisation, alternatives à la vente de terrains à bâtir : bail emphytéotique, modèles d’achat-location, ...
  •   réalisation de logements : logements sociaux, règlements communaux (PAP « quartiers existants », règlement sur les bâtisses), accélération de procédures administratives, modèles d’habitat participatif (Baugruppen / Baugemeinschaften), autres facteurs ayant une influence sur le prix : infrastructures, environnement / eau, marchés publics, stationnements, standards énergétiques, ...

En conclusion, la priorité thématique permet de discuter un thème d’actualité au Luxembourg, qui permet de transférer du savoir-faire local et international ainsi que de communiquer les bonnes pratiques luxembourgeoises dans les réseaux européens.

Les objectifs détaillés de la CIPU peuvent être consultés dans le programme d'action de la CIPU 2017.